Spécial Soin Sabots

Spécial Soin Sabots
Hydratant · Assainissant · Protecteur

 

Les pieds des chevaux requièrent une attention particulière de la part des cavaliers et des éleveurs. Ils sont sollicités en permanence et soumis aux chocs, à la sécheresse et à l’humidité.

Le Spécial Soin Sabot de la gamme « Les équidés de Kala »a une double utilité pour les pieds des chevaux:

  1. C’est un entretien efficace et économique
    • Il remplace toute graisse, goudron ou autre soin
    • Un pot dure six à huit mois par cheval – deux à trois applications suffisent par semaine
    • Il restructure et assainit la corne
  2. C’est un soin intensif 
    • Fourmilières
    • Seimes
    • Fourchettes pourries
    • Sabots secs
    • White Line

Comme tous les soins de la gamme « Les équidés de Kala », le Spécial Soin Sabots agit de l’intérieur : il entre profondément dans les tissus du sabot et permet une action prolongée tout en laissant le pied respirer. Notre beurre de karité, base des « équidés de Kala » est particulièrement nutritif et crée une barrière contre les infections durant la cicatrisation et protège ainsi le sabot dès l’application.

Le Spécial Soin Sabots a été spécialement conçu pour désinfecter, hydrater et protéger les pieds des équidés des affections les plus courantes (sécheresse des sabots, Seimes, White Line Disease, les fourmilières, etc…). Il est constitué à 100 % de principes actifs, est applicable sur les lésions et régions affectées et en entretien régulier  des sabots.

En entretien et en soin intensif, le Spécial Soin Sabots s’applique soit avec une petite éponge, soit avec un petit pinceau brosse sur tout le pied : couronne, fourchette, boite cornée et glomes. Comme tous nos soins, il est très efficace – très peu de produit suffit pour entretenir le pied. En soin intensif faire une application quotidienne jusqu’à disparition complète du problème. En règle générale il faut 10 à 15 jours pour venir à bout d’une fourchette pourrie ou d’un sabot trop sec. Pour une fourmilière il faut entre trois et cinq semaines selon la taille – pas besoin de déferrer, le soin agit de l’intérieur. Une seime se résorbe en quatre à cinq semaines.

Évitez l’emploi de graisses ou goudrons communs, souvent chimiques, créent un film sur le pied qui empêchent les tissus de « respirer ».

 Cliquez ici pour télécharger la fiche technique.

 

Logo Trophees innovation